COVID-19

[COVID-19] Les aides du gouvernement vietnamien aux entreprises en difficulté

Les autorités publiques s’efforcent de trouver des solutions pour soutenir davantage les entreprises face au Covid-19. On note les annonces suivantes:

  • Réduction de 30% de l'impôt sur les sociétés (IS) pour les PME avec un chiffre d'affaires inférieur à 200 milliards VND/an
     
  • L’ extension de la période d'exonération de la taxe d'utilisation des terres agricoles du 1er janvier 2021 à 2025 (environ 7 500 milliards de VND/an) ; extension, report de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de l'IS, des loyers fonciers et des politiques d'assouplissement sur le crédit des banques
     
  • La prolongation du délai de paiement de la TVA, de l'IS, de l'impôt sur le revenu personnel et de la rente foncière en 2021.

 

Les bénéficiaires sont les entreprises, les organisations, les ménages et les particuliers exerçant des activités de production dans plus de 50 domaines, notamment dans l'agriculture, la sylviculture et la pêche, l’industrie-construction et les services; ainsi que les petites et micro entreprises.

  • Alléger le frais d’assurance sociale et exonéré des amendes pour retard de paiement des assurances sociales survenant en 2020 et 2021
     
  • Assouplir la réglementation sur l'octroi, la prolongation des permis de travail pour les travailleurs étrangers au Vietnam conformément au nouveau contexte en respectant la prévention et le contrôle de l'épidémie de Covid-19.
     
  • Permettre aux entreprises de négocier avec les salariés pour augmenter les heures supplémentaires/mois en fonction de la situation épidémique, à condition que le nombre total d'heures supplémentaires ne dépasse pas 300 heures/an.

 

De plus, des mesures sont en discussion et seront détaillées et communiquées officiellement d'ici le 15/09 (annoncé par le Comité populaire).


Le 6 septembre dernier, lors de la diffusion en direct de “People Ask - City Answer” le chef du Comité Populaire a énoncé 3 difficultés majeures auxquelles les entreprises doivent se confronter  lors de leur retour à la production:

  • le taux d’intérêt des prêts bancaires
     
  • la pénurie de main d’œuvre parti de HCMV et ne pouvant revenir à cause de la situation sanitaire actuelle ; 
     
  • et les coûts fixes de l’entreprise comme frais de location, loyer des bureaux, frais d’électricité.

 

Pour le premier problème, il a proposé à la Banque d'État du Vietnam de geler, retarder et réduire les intérêts des prêts et d'avoir des dialogues réguliers avec les associations professionnelles et les entreprises pour écouter leurs propositions en combinant des décisions de l’Etat. En outre, HCMV est en train de relancer le fonds de soutien du taux d’intérêts pour les PME et le programme de prêts pour stimuler la demande, ainsi que des programmes pour soutenir le capital des entreprises.

 

Le deuxième problème est difficile car il faut voir si la situation de la pandémie est améliorée. Pourtant, HCMV coordonnera avec les localités pour convenir d’un plan de déplacement pour répondre à la demande de main d'œuvre des entreprises. En parallèle, la ville continue la campagne de vaccination, la distribution de nourriture et davantage de mesures de sécurité pour les travailleurs à HCMV.

Concernant le dernier problème cité par le Chef du Comité populaire, la ville disposera d’un ensemble de mesures pour soutenir les frais fixes des entreprises comme les loyers des bureaux, l'électricité et l’eau. 

Par ailleurs, la Banque d’État du Vietnam (SBV) a annoncé mardi 7 septembre dans une circulaire de prolonger le rééchelonnement de la dette, modifiant et complétant un certain nombre d'articles de la circulaire n° 01, et renforçant ainsi son dispositif de soutien aux entreprises. Elle propose également des taux d'intérêt réduits pour les entreprises en difficulté.

 

Sources: VietnamPlus/Bao Chinh Phu/thanhuytphcm.vn/Thanh Nien/VNExpress/Bao Chinh Phu

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Conditions d'entrée au Vietnam