[COVID-19] Hanoi et Hô-Chi-Minh ville souhaitent alléger les règles de distanciation sociale

Hanoi et Ho Chi Minh-ville ont demandé au gouvernement d’alléger progressivement après mercredi les règles de distanciation sociale liées au nouveau coronavirus.

D’ici le 22 avril, si Hanoï n'enregistre aucun nouveau cas de COVID-19, la capitale pourrait abaisser le niveau d'alerte sans supprimer complètement la distanciation sociale, notamment en ce qui concerne les activités impliquant de nombreuses personnes dans un même lieu. 

Ho Chi Minh-ville a proposé au gouvernement de promulguer une nouvelle directive qui permettrait la reprise des activités tout en respectant des mesures préventives contre le COVID-19. 

Lors de la réunion tenue lundi de la permanence du gouvernement, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que les restrictions sur activités sociales pouvaient être assouplies, étant donné l'amélioration de la situation de COVID-19. Il a toutefois souligné la nécessité de maintenir un contrôle approprié sur la pandémie et de rester vigilant. 

Les personnes arrivant au Vietnam doivent être mises en quarantaine, a-t-il dit, soulignant que la détection précoce des infections faciliterait les efforts contre la pandémie et améliorerait la qualité du traitement.

La liste des provinces qui ont été classées à risque sera réévaluée par le gouvernement le 22 avril, a précisé le Premier ministre, en estimant que plusieurs villes et de provinces pourraient reprendre leurs activités normales.

Mardi matin 21 avril, le pays n'a enregistré aucun nouveau cas de contamination. Ainsi, depuis le 17 avril, aucun nouveau cas n’a été déploré au Vietnam.

Sur le total des 268 cas confirmés dans les 28 villes et provinces, 160 provenaient de l'étranger (représentant 59,7%).

Sources: VGP/VNExpress International/Vietnam+

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Implantez-vous au Vietnam !