Le Conseil européen donne son feu vert définitif à l'EVFTA

Le Conseil européen a adopté le 30 mars une décision relative à la conclusion d'un accord de libre-échange (ALE) entre l'UE et le Viêt Nam. Cette décision ouvre la voie, du côté de l'UE, à l'entrée en vigueur de l'accord.

Une fois que l'Assemblée nationale du Viêt Nam aura également ratifié l'ALE, l'accord pourra entrer en vigueur, très probablement au début de l'été 2020.

Cet accord est le deuxième que nous concluons avec un pays d'Asie du Sud-Est, après Singapour. Il s'agit aussi de l'accord de libre-échange le plus ambitieux jamais conclu avec un pays en développement. Nous ouvrons de nouveaux débouchés commerciaux tout en créant de nouveaux outils pour stimuler le respect des libertés fondamentales et des droits du travail au Viêt Nam.

(Gordan Grlić Radman, ministre croate des affaires étrangères et européennes)

Un accord de protection des investissements (API) a été signé en même temps que l'ALE, le 30 juin 2019 à Hanoï. Avant de pouvoir entrer en vigueur, l'API devra être ratifié par tous les États membres selon leur procédure nationale respective. Une fois ratifié, il remplacera les accords bilatéraux en matière d'investissements actuellement en place entre 21 États membres de l'UE et le Viêt Nam.

Source: Conseil européen

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Implantez-vous au Vietnam !