Le Vietnam vise une croissance de 5% en 2020

Le Vietnam vise une croissance de 5% cette année, a annoncé samedi le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors d’une visioconférence avec les chefs d'entreprise, ajoutant que le pays s'efforcera également de maintenir son inflation à moins de 4%, comme les années précédentes.

Le Vietnam doit éviter une reprise en U voire en W, et viser une reprise en V, a déclaré le Premier ministre, faisant référence à un fort déclin économique suivi d'une reprise forte et rapide.

Pour ce faire, cinq mesures s’imposent : encourager l’investissement domestique, a fortiori de la part du secteur privé ; attirer davantage d’investissements étrangers ; augmenter les exportations ; promouvoir l’investissement public et enfin, stimuler la consommation auprès des 100 millions de Vietnamiens.

Les résultats positifs de la lutte contre le COVID-19 du Vietnam sont avantageux pour l'environnement d'investissement et pour la reprise économique du pays, a déclaré le ministre du Plan et de l'Investissement Nguyen Chi Dung lors de la visioconférence.

Les investisseurs étrangers envisagent de déplacer leurs investissements vers le Vietnam en raison de leur confiance en la « sécurité» du Vietnam en pleine pandémie mondiale, selon des rapports récents de la commission économique de l'Assemblée nationale. Des entreprises technologiques américaines et sud-coréennes ont récemment envisagé de déplacer leur production hors de Chine, et certaines ont choisi le Vietnam, selon ces rapports.

Apple Inc., par exemple, a prévu de produire 3-4 millions d'écouteurs sans fil AirPods, soit environ 30% de la production totale des modèles classiques d’AirPods au Vietnam ce trimestre, selon un rapport de Nikkei Asian Review. 

Samsung a également envisagé de déplacer certaines de ses lignes de production de smartphones haut de gamme vers le Vietnam, a rapporté Reuters en mars, citant une porte-parole de la société. Les grands groupes comme Google, Microsoft, HP et Dell ont également annoncé leur plan de s’implanter au Vietnam : HP et Dell envisagent d’y déplacer 30% de leur production de notebook.  

Côté Agriculture et Pêche, la production et l'exportation de fruits de mer devrait augmenter après la pandémie, selon l'Association vietnamienne des exportateurs et producteurs de fruits de mer (VASEP). Les principaux pays concurrents du Vietnam dans la production de fruits de mer, comme l'Inde et l'Équateur, imposent actuellement des mesures de confinement, ce qui réduirait de 50% leurs productions et exportations. Même situation pour l'Indonésie ou la Thaïlande, où la production et les exportations pourraient être réduites d'environ 30%.

Sources : VNexpress International/Vietnam Investment Review

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Implantez-vous au Vietnam !