Actus des entreprises

Conférence au CFVG : Comprendre le Produit Minimum Viable, facteur de succès pour une Startup

Samedi 14 janvier a eu lieu au Centre de Formation Franco-Vietnamien à la Gestion (CFVG) la conférence “UNDERSTANDING MVP THROUGH SUCCESSFULLY STARTUP STORIES”. Deux intervenants étaient présents pour témoigner de leur succès en tant que créateur de startup.

Ces deux entrepreneurs aux profils éloignés ont réussi à atteindre un but commun : créer le meilleur produit du marché. Pour cela ils ont suivi la logique MVP. Le concept du Minimum Viable Product doit vous être familier, mais en quoi consiste-il exactement ?

 

“The startup is a learning Machine”

 

Selon Benoit Barrier, serial entrepreneur et fondateur d’Atemis Business Cloud, suivre la logique MVP serait la clé du succès. Devant un public captivé, il explique la provenance du concept et comment l'appliquer au fonctionnement d'une startup. En observant les business models des géants du web on constate que leur succès est dû à la capacité d’un produit à répondre à un besoin identifié du consommateur. Le plus important lors du processus d’innovation est de se concentrer sur une seule caractéristique du produit.

Selon la logique MVP, le produit ou service innové doit donc être : 

  • Viable : répondre à un besoin reconnu et spécifique du consommateur
  • Minimum : se concentrer sur une caractéristique principale qui sera par la suite remise en question et améliorée.
  • Product : un produit simple, à petite échelle pour commencer. La startup doit avoir une philosophie agile et se considérer comme en phase d’apprentissage permanent. (“The startup is a learning machine”).

Benoit Barrier évoque également les trois V indispensables à la création d’une startup : la Vision, la Valeur, et les Valeurs. La vision est l’essence même du succès. D’une part elle doit être claire et bien bâtie dans la tête du créateur, d’autre part elle doit être transmise de manière efficace à ses collaborateurs. Le produit doit également avoir une valeur monétaire dans la mesure où il représente une source de satisfaction pour le consommateur. Pour finir, les valeurs, autrement dit la mise en place d’une culture d'entreprise, sont indispensables au succès du business model. Pour créer de la valeur ajoutée, l’essentiel est de se concentrer sur la demande du consommateur car lui et lui seul fera vivre le produit : il permettra à l'entreprise de percevoir un retour sur investissement. Il est donc essentiel d’identifier le désir du consommateur qu’aucune autre entreprise n’a encore satisfait (“No fail is possible if you are driven by the customers”).

 

Développement durable et création d’une communauté

 

Le concept de MVP est également phare dans le domaine de l'entrepreneuriat social. Ms. Tran Thien Tra a créé l‘entreprise sociale Ariska en 2014. Le modèle est simple : l’entreprise commercialise un savon naturel fait à la main. Autour d’un produit au concept clair sont véhiculées des valeurs fortes. La marque a initié la création d’une communauté autour d’elle. Les consommateurs sont pour la plupart des femmes et la communication au sein de la communauté permet à l’entreprise de recevoir des retours permanents sur le produit. Le produit peut alors être constamment amélioré. Animer une communauté permet à la startup d'être au plus près du consommateur et d’avoir la possibilité de tester et d’ajuster le business model. Par la suite il est possible d’identifier de nouveaux consommateurs et partenaires potentiels qui participeront à la croissance de la communauté.

 

Comme l’ont démontré ces deux entrepreneurs, Le modèle MVP a beaucoup d’avenir dans la création de business models innovants. En suivant cette logique, l’entrepreneur de demain à tous les outils pour créer une stratégie de développement produit qui minimise les risques et les coûts. Il suffit de se concentrer sur le besoin du consommateur et la nécessité d’améliorer constamment le produit. Cet état d’esprit s'inscrit dans une logique durable et ce concept est souvent suivi par les entreprises inclusives qui participent au changement social et environnemental.

 

Source: Commission RSE CCIFV

 

 

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Oyé Oyé !