Veille

Vietnam : le visa électronique évolue

Actuellement accessible aux ressortissants de 46 pays et avec 28 postes-frontières éligibles, l’e-Visa vietnamien s’apprête à se développer.

Avec plus de 15 millions de touristes en 2018 et 20% d’augmentation du nombre de voyageurs par rapport à 2017, le Vietnam connait une croissance touristique remarquable ces dernières années. 

Cette dynamique est alimentée par le développement rapide des infrastructures, des compagnies aériennes à bas coûts et d’une politique de visas qui se libéralise au fil des années

Concernant les conditions d’entrée, le pays souhaite, depuis longtemps, rivaliser fraternellement avec ses voisins de la région de l’ASEAN qui disposent, pour un grand nombre, de politiques en matière de visas moins restrictives que celle du Vietnam : procédure de délivrance de visa à l’arrivée simplifiée, exemption de visa ou visa électronique pour de nombreuses nationalités,…
 

Le Vietnam propose actuellement: une exemption de visa pour 24 pays, dont la France pour des séjours de 15 joursjusqu’au 30 Juin 2021; un visa à l’arrivée sur présentation d’une autorisation ministérielle impliquant des démarches avant le départ; depuis Février 2017, un visa électronique aux citoyens provenant de 46 pays, dont la France.

Souhaitant donc surfer sur ce bel exercice 2018, où le pays s’est notamment vu décerné le prix de “Meilleure destination 2018 en Asie” lors des World Travel Awards, le gouvernement vietnamien s’apprête à développer son e-Visa.

Deux ans, jour pour jour, après sa mise en service, c’est par le décret 17/2019/NĐ-CP, daté du 1er Février 2019, que les autorités vietnamiennes annoncent que 35 nationalités seront ajoutées aux 46 déjà éligibles à l’obtention du visa électronique et que 5 postes-frontières additionnels seront proposés aux usagers.

 

35 nouveaux pays éligibles

Les 35 nouvelles nationalités prochainement éligibles sont: 

Andorre, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Chine (y compris Hong-Kong et Macau; à l’exception des titulaires d’e-Passport), Chypre, Croatie, Estonie, Fidji, Géorgie, Iles Marshall, Iles Salomon, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Macédoine, Malte, Mexique, Micronésie, Moldavie, Monaco, Monténégro, Nauru, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Portugal, Qatar, Samoa, San Marin, Serbie, Slovénie, Suisse et Vanuatu.

 

5 nouveaux postes-frontières

Les 5 postes-frontières prochainement utilisables sont: 

– Poste-frontière terrestre international de Tay Trang (province de Dien Bien – frontière avec le Laos
– Poste-frontière terrestre international de Na Meo (province de Thanh Hoa – frontière avec le Laos
– Poste-frontière terrestre international de La Lay (province de Quang Tri – frontière avec le Laos
– Poste-frontière maritime international de Duong Dong (province de Kien Giang
– Poste-frontière maritime international de Chan May (province de Thua Hue

Le décret prend effet pour une période de deux ans, à compter du 1er Février 2019 jusqu’au 1er Février 2021, car rappelons que la période test de délivrance du visa électronique prend, pour le moment, fin à cette date. Le pays terminant actuellement les festivités du Nouvel An Lunaire, célébrant l’année du cochon de terre, ces évolutions devraient entrer en vigueur dans les prochains jours.
L’e-Visa pour le Vietnam, dont le prix est de 25 US$, est actuellement accessible aux ressortissants des pays suivants: 

France, Allemagne, Argentine, Arménie, Australie, Azerbaïdjan, Bulgarie, Biélorussie, Brunei, Canada, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Cuba, Danemark, Émirats Arabes Unis, Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Inde, Ireland, Italie, Japon, Kazakhstan, Luxembourg, Myanmar, Mongolie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Slovaquie, Suède, Timor-Leste, Uruguay, USA et Venezuela. 

Le visa électronique permet actuellement une arrivée et une sortie du Vietnam via ces postes-frontières: 

– Aéroports: Cam Ranh International Airport, Cần Thơ International Airport, Cat Bi International Airport (Hải Phòng), Đà Nẵng International Airport, Nội Bài International Airport (Hà Nội), Phú Bài International Airport, Phú Quốc International Airport et Tân Sơn Nhất International Airport (Hồ Chí Minh-Ville). 
– Ports maritimes: Port de Đà Nẵng, Port de Hải Phòng, Port de Hồ Chí Minh-Ville, Port de Hon Gai/Hạ Long, Port de Nha Trang, Port de Quy Nhơn et Port de Vũng Tàu. 
– Frontières terrestres: Bo Y (frontière avec le Laos), Cau Treo (frontière avec le Laos), Cha Lo (frontière avec le Laos), Ha Tien (frontière avec le Cambodge), Huu Nghi (frontière avec la Chine), Lao Bao (frontière avec le Laos), Lao Cai (frontière avec la Chine), Moc Bai (frontière avec le Cambodge), Mong Cai (frontière avec la Chine), Nam Can (frontière avec le Laos), Song Tien (frontière avec le Cambodge), Tinh Bien (frontière avec le Cambodge) et Xa Mat (frontière avec le Cambodge).

 

Source : Site-Vietnam

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Oyé Oyé !