Analyses & Etudes

Les fournisseurs vietnamiens s'approchent des distributeurs étrangers

De nombreux représentants des entreprises vietnamiennes ont participé à un atelier de formation donné le mardi 8 mai à Hanoï. Ce cours vise à les aider à s'approcher des réseaux de distribution à l'étranger.

Coorganisé par le ministère de l'Industrie et du Commerce, le groupe thaïlandais Central Group, celui japonais Aeon, et Rungis, le plus grand marché français de produits agricoles du monde, l'atelier de formation sur les réseaux de distribution à l'étranger a vu la participation de 180 entreprises d'exportations des localités du Nord.


Il fait partie du projet intitulé "Accélérer la participation directe des entreprises vietnamiennes aux réseaux de distribution à l'étranger jusqu'en 2020" approuvé par le Premier ministre, afin d'améliorer la capacité d'exportation des entreprises vietnamiennes.
Lors de l'atelier, les représentants de Central Group et Aeon ont informé les entreprises participantes des activités qui se dérouleront dans le cadre du projet, en vue de relier les entreprises vietnamiennes et les distributeurs étrangers.

Une consommatrice choisit un produit au supermarché Aeon Vietnam à Hanoï.


Yuichiro Shiotani, directeur général d'Aeon Topvalue Vietnam, a conseillé aux entreprises locales d'ajouter plus de valeur à leurs produits avant de les vendre aux chaînes de distribution étrangères et de ne pas trop se focaliser sur les produits à bas prix ou une main-d'œuvre de bon marché.
Il a noté qu'Aeon Topvalu s'efforce de mettre un certain nombre de produits fabriqués au Vietnam, qui sont disponibles dans les magasins de détail Aeon Vietnam, sur les étagères de ses magasins au Japon.
À l'issue de l'atelier, les entreprises ont eu l'opportunité de rencontrer des unités d'achat des groupes Central et Aeon et du marché de Rungis pour chercher des partenaires durables.

CVN

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Oyé Oyé !