Le TPP dynamisera les exportations et l'investissement au Vietnam

Selon le professeur d’économie K. C. Fung, de l’Université de Californie à Santa Cruz, le Vietnam est l'un des pays qui bénéficiera le plus de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), qui comprend 12 pays membres, cité par l’agence japonaise de presse Nikkei.

De nombreuses études économiques ont montré en effet que le Vietnam est susceptible de bénéficier grandement de l'exportation et de l'investissement étranger direct (IDE), au bénéfice de sa croissance économique. Grâce au TPP, les droits de douanes et les barrières non tarifaires diminueront dans les marchés clés comme les États-Unis et le Japon.

En particulier, le chiffre d’affaires à l’export des principaux produits du Vietnam tels que textile et produits électroniques devrait augmenter de manière significative. Selon la Banque mondiale (BM), d’ici à 2030, le TPP pourrait aider le PIB vietnamien à augmenter de 10% et les exportations de près de 30%.

Selon le prof. K. C. Fung, en plus des avantages commerciaux, la situation financière nationale s’améliorera, avec notamment une augmentation des réserves de change.

Avec la hausse des exportations, le Vietnam connaîtra un flux de réserves de change plus stable avec un excédent du compte courant plus élevé. Les exportations nettes de biens et services du Vietnam se sont nettement améliorées ces dernières années, toutefois l'excédent du compte courant en 2015 était de seulement 1,3 milliard de dollars. Le déficit du compte courant le plus récent, en 2010, s’est établi à 4,3 milliards de dollars. Cette année, un déficit est aussi prévu.

Avec l'amélioration du compte courant, la confiance des investisseurs en la monnaie vietnamienne sera renforcée. Cependant, le dong a été dévalué trois fois en 2015. L'un des avantages du TPP, ce peut-être rendre le dong plus stable, a apprécié le prof. K. C. Fung.

L'inflation a longtemps été un problème pour le Vietnam, mais ces dernières années elle a chuté à un niveau contrôlable. La croissance du crédit a été réduite à 12,5% en 2013, entraînant une forte baisse de l'inflation 2 ans plus tard. Le TPP devrait aider le Vietnam à promouvoir une croissance durable, tout en réduisant le fardeau du gouvernement qui ne devra plus trop s’appuyer sur le crédit intérieur.

Source: Le courrier du Vietnam

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Oyé Oyé !