COVID-19

[COVID-19] 11 propositions de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam pour venir en aide aux entreprises

Une centaine de dirigeants d’associations d’entreprises vietnamiennes et étrangères ont participé à la visioconférence intitulée “La communauté entrepreneuriale accompagne le gouvernement contre le COVID-19”. Organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), cet événement visait à collecter les avis des entreprises concernant leurs difficultés et proposer des mesures adaptées au gouvernement. 

Selon un sondage mené par VCCI, plus de 80% des entreprises ont vu leur chiffres d’affaires baisser.  

En moyenne, lors du 1er trimestre de 2020, les entreprises connaissent une diminution de 30 à 50% de leurs revenus, voire 70% pour certaines. 

Le secteur textile est gravement impacté car les importateurs européens et américains ont suspendu leurs commandes suite aux évolutions de la pandémie. Avec 90% des entreprises concernées, le secteur textile vietnamien prévoit une baisse de 14% cette année. 

VCCI propose les mesures suivantes pour venir en aide aux entreprises :

  1. Autoriser et favoriser la fabrication et la circulation des marchandises, notamment celles de première nécessité. Autoriser la reprise des activités des fabricants et des chantiers de construction qui ont été suspendus en raison d’une compréhension parfois partielle par les autorités locales, de la directive du Premier ministre sur la distanciation sociale. 
  2. Publier, par le gouvernement, une liste des marchandises de première nécessité, dans le but de favoriser leur fabrication et leur circulation, ainsi que les services et marchandises figurant dans la chaîne d’approvisionnement. Et ce, même en cas de confinement et de distanciation sociale renforcée.
  3. Respecter les directives du Premier ministre, ne pas inspecter les entreprises en ce moment. Privilégier les post-inspections à la place des pré-inspections. 
  4. À part des mesures déjà prises comme rééchelonner les dettes, baisser les coûts de l’emprunt, supprimer les frais de service pour les petites transactions, les banques commerciales doivent baisser de 2 à 2,5% leur taux de prêt pour chaque groupe de clients durant la pandémie.
  5. Puisque la suspension ou le report de la collecte des impôts demeurent insuffisants face à la situation actuelle, le gouvernement devrait proposer à l’Assemblée nationale de supprimer et/ou de baisser l’impôt sur le revenu des entreprises, l’impôt sur le revenu individuel, la taxe à valeur ajoutée et d’autres taxes et frais. 
  6. Ne pas augmenter le salaire minimum en 2021 ; suspendre jusqu’à fin 2020 le paiement des frais de syndicat ; baisser à 1% les frais de syndicat pour les années 2020 et 2021. 
    Suspendre le versement des cotisations de l’assurance chômage ; baisser à 0,5% la cotisation de l’assurance chômage, pendant six à douze mois.
    Utiliser l’excédent budgétaire de l’Assurance sociale pour aider les entreprises à indemniser les employés licenciés faute de travail. 
    Utiliser ce même fonds et les ressources de la Banque des politiques sociales pour prêter à taux zéro aux entreprises qui manquent d’argent pour payer leurs salariés. 
    Autoriser la mise en place d’un système de rémunération variable. 
  7. Secteur logistique: 
    Réduire à 50% les frais portuaires. VCCI propose au ministère des Communications et des Transports de travailler avec les armateurs étrangers pour baisser les frais supplémentaires qui sont jugés trop élevés. 
    Concernant la circulation routière, retarder le versement des frais pour baisser les frais de péage BOT (construction-opération-transfert). 
  8. Secteur du tourisme
    Autoriser l’utilisation de 50% du montant de la caution touristique en 2020 pour aider les entreprises à poursuivre leurs activités ou réduire à moitié la caution touristique pour les années 2020 et 2021. Étudier les mesures pour baisser les taxes foncières pour l’hôtellerie.
  9. Accélérer la mise en œuvre du gouvernement électronique et les réformes administratives, réduire et simplifier les formalités.
  10.  Élaborer des politiques pour bien rebondir après la pandémie. Privilégier le développement du marché domestique et développer les industries.
  11.  La communauté entrepreneuriale est invitée à mettre en place immédiatement des mesures pour réduire les coûts, privilégier le marché domestique, renforcer les coopérations et profiter de ce temps de crise pour former les salariés

 

Source : Cafebiz.vn

 

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Implantez-vous au Vietnam !